Appel aux dons du septembre - Vivre de façon plus autonome grâce aux applications

Les nouveaux moyens auxiliaires techniques peuvent permettre l’autonomie au quotidien des personnes aveugles et malvoyantes comme Michel Turrian. Mais il faut les adapter.

En 1987, quand Michel Turrian a perdu la vue, le smartphone n’existait pas encore. 30 ans plus tard, Michel Turrian va mieux. Il utilise son téléphone portable pour «lire» des livres audio. Et le soir, il écoute des journaux sur son ordinateur grâce à l’E-Kiosk de la FSA.

Mais les appareils électroniques sont conçus pour les voyants. Michel Turrian ne peut ainsi pas utiliser son smartphone pour se rendre au travail: «J’ai essayé, mais la localisation est imprécise. Or, un mètre d’écart à peine dans la rue peut représenter, pour nous, un risque mortel.» Cette situation doit s’améliorer. Grâce à MyWay, une application de navigation spécialisée, et des applications comme Recunia pour reconnaître les billets de banque, nous oeuvrons pour que les personnes aveugles bénéficient aussi de la technologie moderne. Car il s’agirait là d’une immense opportunité, en particulier pour les aveugles et malvoyants!

La FSA offre aux personnes handicapées de la vue et aux employeurs un large éventail de soutiens pour le maintien de la place de travail et pour rester intégré. Cela comprend des conseils individuels, des directives et des cours pour une candidature réussie, un soutien pendant la période de formation et des aides techniques.

 

Informations

Luciano Butera, responsable du service spécialisé Technologie et innovation
031 390 88 63, mobile 079 415 10 87
luciano.butera@sbv-fsa.ch

Marcel Odermatt , chargé de projet Fundraising
031 390 88 10, mobile 079 795 57 30
marcel.odermatt@sbv-fsa.ch

Partager: