Autonomie soutenue

Journal des membres «Clin d'œil»: l'édition de septembre avec pour thème «Technologies de l'information et moyens auxiliaires»

Il est difficile d'imaginer la vie quotidienne des personnes aveugles et malvoyantes sans aides basées sur les technologies de l'information. Les lecteurs d'écran, les lignes braille ou les applications chargées sur les smartphones et les tablettes sont reconnus, mais aussi, de plus en plus souvent, les objets dits portables tels que les éléments vibrants et les ceintures pour la détection précoce des obstacles, les montres intelligentes ou les lunettes futuristes en réalité virtuelle. Raison suffisante pour axer ce numéro sur le développement de la technologie d'assistance, y compris les tendances émergentes, dans un entretien avec l'expert Urs Hiltebrand.

Michel Turrian, à découvrir dans le numéro de septembre, fait confiance aux applications pour smartphones. Le jeune geek de 64 ans connaît en général toutes les solutions d’aides nouvelles et éprouvées qui l’aident à devenir plus autonome. En tant qu'autodidacte revendiqué, il est également très familier du GPS. Jour après jour, on le retrouve également au Centre de formation et de rencontre (CFR) de Lausanne, où il se consacre au sculptage de la stéatite.

Michel Turrian au CFR Lausanne
Michel Turrian dans l'atelier pour le sculptage de la stéatite au CFR Lausanne.
Photo: Hervé Richoz


En outre, l’utilisation efficace et ciblée des smartphones constitue une base élémentaire incontestable pour les personnes concernées. Elle peut être dispensée dans le cadre de cours portant sur des applications aussi utiles que de plus en plus nécessaires. L'une d'elle est l'application GPS «MyWay» lancée en 2012 et optimisée avec une mise à jour. Les membres de la FSA sont invités à accompagner la phase de test du développement par des retours d'expérience à la FSA. Luciano Butera, responsable du département technologie et innovation, et Jean-Marc Meyrat, responsable de l'Ecole de la pomme, ont à leur tour visité les salons de l'aide et partagé leurs points de vue. Enfin, l'évolution des réseaux sociaux influence inexorablement le mode de communication de notre communauté, à l'image de la fonction "statut" apparue sur WhatsApp qui complète l'échange facilité de messages vocaux, d'images et de contenus textuels.

Le journal des membres de la FSA est téléchargeable aux formats Word, PDF, en français et en allemand. Il est également disponible gratuitement en version audio/texte sur l'App «E-Kiosk» (IOS et Android).

Partager: