FAQ d'activité professionnelle et formation avec un handicap visuel

Quels sont les métiers typiques pour les personnes aveugles et malvoyantes?

Il n'y a pas de métier typique. Mieux vaut considérer la question en affirmant que tous les métiers ne sont pas faits pour toutes les personnes aveugles ou malvoyantes. Dans tous les cas, on dénombre de nombreuses possiblités d'emploi dépendant de l'intérêt, de l'aptitude, du niveau de scolarisation et des aptitudes compensatoires. Dans l'étude suisse SAMS (2015), les personnes interrogées citent souvent les professions suivantes: domaines d'activités commercials, informatique, travail social, fonctions cadres ou d'expert, comptabilité, massage etc.

Que peut-on dire de l'embauche des personnes atteintes d'un handicap de la vue?

La part proportionelle de personnes aveugles et malvoyantes exerçant une activité lucrative est légèrement inférieure à celle de la population générale. De plus, les personnes aveugles et malvoyantes sont plus fréquemment concernées par le chômage et travaillent plus souvent à temps partiel que celles qui ne sont pas handicapéés (SAMS 2015).

Quelles sont les lois applicables en matière de formation et de perfectionnement sans obstacles?

  • La loi sur l'égalité pour les handicapés (LHand) est notamment applicable pour la formation et la formation continue (ou perfectionnement). Elle mentionne les formes de désavantages en la matière.
  • La loi fédérale sur la formation professionnelle (LFPr) et l'ordonnance correspondante (OFPr) contiennent les principales dispositions de promotion des chances de formation et d'élimination des désavantages touchant les personnes handicapées.
  • La loi fédérale sur les hautes écoles spécialisées (LHES) précise également les modalités de compensation des désavantages qui touchent les personnes handicapées.
  • Loi fédérale sur la formation continue (LFCo)
  • La convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées donne du poids aux bases légales disponsibles en Suisse en matière de formation et de formation continue.

Partager: